En 1911, huit ans après sa naissance aux Etats-Unis, Ford s’implante en Grande- Bretagne.

Aujourd’hui, près d’une trentaine de sites de production portent le sigle Ford en Europe.

Ford Europe

La saga Ford Allemagne

C'est en 1926 que s'ouvre à Berlin une usine de montage pour la Ford T, remplacée deux ans plus tard par le modèle A.

 

En 1931, Ford Allemagne s'installe à Cologne, produit des versions V8 semblables aux Ford américaines, puis lance son premier modèle original en 1933, la Köln, qui reprend le petit moteur de la 8 HP anglaise.

Anéanties pendant la guerre, les usines ne poursuivent leur production qu'en 1948, avec une berline Taunus pratiquement identique à celle commercialisée en 1939. Elle donnera naissance à une vaste gamme, qui connaîtra un large succès commercial pendant les années cinquante.

En 1962, Ford Allemagne se démarque par de nouvelles mécaniques V4 et une nouvelle génération de Taunus à traction avant, qui seront produites à plusieurs millions d'exemplaires. Très prospère, la filiale allemande va devenir le fer de lance de Ford Europe par l'importance de sa production.

Avec la montée en régime des Escort et Capri, Ford Allemagne n'en continue pas moins la fabrication de Taunus entre 1970 et 1976. Toutefois, pour de simples raisons de rationalisation de la production, les mécaniques V4 disparaissent et les modèles Taunus reviennent à la propulsion. Dès la fin des années 1970, Ford Allemagne prend la place de leader au sein de Ford Europe. Toutes les activités (direction européenne de Ford, bureaux d'étude, etc.) sont désormais localisées en Allemagne, et tous les nouveaux modèles y sont à présent conçus.

 

1939 Ford Taunus G93A

La Ford Taunus G93A est une petite voiture familiale produite par Ford Allemagne entre 1939 et 1942 successivement à la Ford Eifel. Il s'agissait de la première voiture développée à Cologne par Ford Allemagne, qui avait précédemment construit des voitures provenant d'entreprises Ford aux États-Unis ou au Royaume-Uni. La production a commencé le 30 avril 1939, avec la première voiture exposée au public en juin 1939, moins de six mois avant le déclenchement de la guerre en Europe. 

 
 

1952-1968 Taunus séries M

Entre 1952 et 1968 toute la production Ford en Allemagne a été appelée Taunus, elle tient son nom d’une région de moyenne montagne dans le Land de Hesse en Allemagne, utilisant les dénominations 12M, 15M, 17M, 20M et 26M. La lettre « M » fait référence à Meisterstück, en français « chef-d’œuvre ». Taunus a été aussi parfois utilisée comme nom de marque pour les marchés à l'exportation, notamment dans les marchés où les Ford américaines ou britanniques étaient déjà présentes.

Voici deux modèles des 5 générations

Taunus 17M - 1959

Taunus 15M - 1968

 

1970-1976 Taunus TC

"La Taunus, c'est un peu une américaine ramenée au format européen".

Ford Falcon

"Longue, large et massive, elle incarne le rêve américain adapté à nos petites routes européennes. Ce ne sont pas les 1.094.317 exemplaires vendus de berlines, coupés, coachs et breaks qui nous diront le contraire..."

En 1970, une nouvelle Taunus, la Cortina Taunus (TC), est commercialisée sous différentes carrosserie : une berline deux ou quatre portes, un break (ou Turnier) et un coupé. Le modèle est très similaire à la Ford Cortina Mk III anglaise, mais sans la ligne « bouteille de coca ». La Taunus est disponible en coupé, une carrosserie dont la Cortina n'a jamais disposé.

Les deux voitures ont été développés sous l'égide de Ford Europe, et la plupart des principaux composants y compris les éléments clés de la carrosserie sont identiques. De 1976, les modèles Taunus et Cortina sont complètement identiques (excepté le nom), mais, « Taunus » étant le nom utilisé pour les marchés avec conduite à gauche, et «Cortina» sur les marchés à conduite à droite, bien que le nom Cortina soit également utilisé en Corée du Sud et Taïwan. La Mk III a aussi été vendue en Scandinavie, aux côtés de la Taunus.

La Ford Taunus TC a été conçue dans les années 1960 pour être une « voiture mondiale » aux côtés de sa « sœur technique » la Cortina Mk III, ainsi la construction et les travaux de conception se déroule sur les deux côtés de l'Atlantique. Comme lors de la conception de la première génération, celle-ci est exécuté sous la supervision de Semon "Bunkie" Knudsen, ancienne gloire de General Motors. La voiture est souvent surnommée « Barock 2 » (pointant vers la série P2 Taunus de la fin des années 1950, communément connu comme "Barock-Taunus") ou "Le Nez Knudsen" par ses propriétaires allemands en raison de la forme de capot pointu qui, comme le veut la légende, a déssiné sur ordre direct de Knudsen. Le travail de conception majeur est cependant reconnu comme ayant été fait par le designer automobile allemand Luigi Colani, qui a également fait des travaux de design pour la division motos BMW dans les années 1970.

 

1976-1979 Taunus TC2  •  1979-1982 Taunus TC3

À partir de l'année 1976 les Taunus et Cortina sont presque identiques, à l'exception des variations locales (niveaux de finition).

La TC Taunus ainsi que la Cortina Mk III et leurs successeurs ont été produites sous des formes légèrement modifiée en Europe, en Argentine et en Asie (dont certaines Cortina construites sous licence par le constructeur automobile coréen Hyundai) jusqu'à ce que la dernière Otosan-Taunus quitte son usine turque en 1994. Toutefois, les principaux composants sont restés pratiquement les mêmes à travers toute la production à l'exception des modifications mineures du corps avec le re-engineering de l'année 1979.

La Taunus / Cortina a finalement été remplacée par la Sierra à la fin de l'année 1982. La Sierra hérite des moteurs de la Cortina / Taunus Pinto OHC mais dispose d'une nouvelle suspension indépendante.

Les modèles Taunus et Cortina sont très faciles à entretenir et partagent beaucoup de composants mécaniques avec les autres voitures de Ford Europe de cette période (en dehors de la Ford Fiesta), les rendant facile à réparer. Néanmoins ces modèles sont devenus rares, même sur les marchés où ils étaient populaires. Par exemple, l'anglaise Cortina a été vendue à plus de 1 000 000 unités, mais seulement 2 000 véhicules environ étaient en circulation en 2006. La Taunus est plus fréquente dans la circulation, dans les pays comme l'Espagne, l'Allemagne et la Scandinavie.

En 1982, la production de la Taunus cesse en Europe où elle est remplacée par la Sierra. La production a continué jusqu'en 1984 en Argentine, où une version coupé (en fait une berline deux portes) est restée jusqu'à la fin (alors qu'en Allemagne, le coupé a été abandonné après le restylage de 1975), et chez Otosan en Turquie, où une version restylée a été produite jusqu'en 1994.

Retrouvez-nous sur
  • Facebook

© 2020 par Club Taunuc TC France - e-mail : ClubTaunusTC@gmail.com